Le vent est tombé dans la nuit et je me réveille tôt (enfin je pense, pas un bruit aux alentours). Mes 3 cyclistes dorment à poings fermés alors je prends mon bouquin que j'avais vite abandonné la veille. Quel plaisir de découvrir le ciel en se levant chaque matin... pour le moment, il est clair et sans nuage, ça annonce une belle journée.
Nous prenons notre petit déjeuner sur la table à pique-nique (mon dos commence à peiner de ces repas pris à même le sol... d'ailleurs, tout monde s'amuse à trouver un banc ou une table à pique-nique pour les repas, et si c'est le cas... alléluia !!)...donc revenons au petit-déj que nous partageons avec un couple de retraités Nantais, eux aussi en voyage en vélos... électriques. Ça fait du bien de parler français.
Pendant notre rangement quotidien les filles sont aux jeux et quand je vais les chercher pour notre rituel pré départ, comprenez pipi, gourdes à remplir et crème solaire, elles sont tranquillement installées avec une vingtaine d'enfants et des animateurs en pleine séance bricolage...quel bonheur les vacances !
On prend la route toujours en direction du Nord mais on n'a pas une très grande étape aujourd'hui. Notre objectif est de traverser la mer via une digue de 30kms en ligne droite mais en surveille la météo...hors de question de s'y lancer sous la pluie ! Alors nous étudions la carte, les différents campings possibles et planifions un plan B. En cas de plus on restera 2 nuits dans le même camping et on fera un aller-retour plus haut pour visiter la ville de Harlingem.
En attendant on roule, il fait beau, le secteur est assez touristique et on s'arrête dans une petite boutique pour acheter des lignes de pêche...À croiser autant de pêcheurs au bord des canaux et de la mer Gary veut initier ses filles à la pêche.
Puis on arrive rapidement à Workum, on est un peu en avance alors on se balade dans la ville à la recherche d'un"supermarket". Contrairement à nos 1ers voyages, on ose s aventurier dans les villes et villages en dehors des pistes balisées...on a confiance en notre anglais (même si on gardera en mémoire quelques fou rires sur nos compétences linguistiques !)... et on demande aux locaux un itinéraire, un conseil pour un camping, un lieu de pique-nique etc
On fait donc nos courses quotidiennes et puis surprise...1ère crevaison...les filles grignotent un morceau de fromage sur le parking et Gary change la chambre à air. On arrive enfin dans un parc pour notre lunch qui se poursuit par des jeux avec d'autres enfants (Marie se voit même offrir une glace par une maman). Elles nous font sourire quand on les entend essayer de parler anglais. Et puis on retrouve la musique (notre enceinte non vérifiée avant notre départ était HS et on a profité de nos courses en ville pour investir !)...alors c'est la fête : on refait les danses de la kermesse, Rosa nous offre un magnifique spectacle sur les titres de Black M et nous on se détend. 2h de pause méridienne, il va quand même falloir penser à poursuivre notre itinéraire !
Allez hop, sur les vélos...on continue de longer la côte, en fait une digue type talus où se promènent des moutons nous séparent de la mer, mais il est possible de monter voir la vue. Après une dizaine de kms, on arrive au camping prévu type camping à la ferme. C'est simple mais confortable. Après notre installation, Gary part avec Marie à la pêche, mais on ne mangera pas de poisson ce soir,et Rosa, quant à elle, à son aise dans ce camping où elle se balade avec son vélo. La soirée est très agréable, le temps est doux.... dernières prévisions météo : soleil pour demain. Tout le monde s'endort vite en se disant que demain on roulera (presque) sur l'eau ! Et quel plaisir d'avoir des enfants heureux de suivre les vacances un peu particulières de leurs parents....