Après avoir dit aurevoir à nos voisins français qui se demandent vraiment comment on peut réussir à faire rentrer tout notre barda dans quelques sacoches, nous partons avec le soleil. Arrêt obligatoire après 3 kms seulement...crevaison (la 3ème, j'ai oublié de préciser la 2ème, juste après la travrsée de la digue). Nous voilà tous les 4 assis sur une bordure de trottoir, Gary commence à avoir la main, nous on garde le sourire parce qu'on n'a pas les mains dans la graisse comme papa ! Une fois les vélos prêts, on s'attaque aux pistes cyclables qui longent le littoral. Il y a beaucoup de vent ce matin mais nous sommes très chanceux, nous l'avons de dos. Nous croisons de nombreux cyclistes mais nous sommes très à l'écart du trafic routier, nous apprécions ce calme. En début d'après-midi nous rejoignons une réserve naturelle : les plus hautes et larges dunes des Pays-Bas dans une zone boisée (Schoorl).

IMG_20170725_151215[1782]

IMG_20170725_124644[1791]

Même si le ciel est gris, les paysages sont à couper le souffle. Perdus avec nos vélos au beau milieu de cette nature nous nous sentons libres et privilégiés...pourtant nous pédalons et nos petits muscles travaillent. Nous rencontrons des vaches et des chevaux en liberté et nous passons l'après midi à chanter sur nos bécanes !!

IMG_20170725_161929[1792]

Marie apprécie les montées et descentes, elle apprécie tellement qu'elle se penche et manque à plusieurs reprises de nous faire tomber toutes les 2, surtout que ma binôme de fille préfère pédaler dans les descentes et se reposer un peu dans les montées, alors avec le sable et le poids de mon chargement je dois rester concentrée ! Rosalie de son côté s'éclate...plus de 36 kms au compteur au moment de se poser au camping, je suis très fière d'elle. Nous installons notre bivouac dans un "mini-camping" qui n'accueillent habituellement pas de tente mais les proprios ne peuvent résister à notre demande en voyant nos visages fatigués et surout notre petit famille itinérante. Alors ils nous porposent de s'installer dans leur propre jardin, avec trampoline, terrasse couverte avec table et fauteuils...grand luxe ! Nous apprécions ces campings plus petits et plus calmes et  étonnement, les filles aussi...bon ok, la piscine c'est quand même super !

Avant d'aller retrouver notre lit, enfin, nos matelas et sacs de couchage, nous réfléchissons sur la suite de notre voyage : quel parcours emprunter, quels lieux à visiter ? Nous décidons de continuer notre "descente" le long de la côte et de bifurquer vers l'est avant Amsterdam pour rejoindre Monnickendam, l'île de Makken, Edam, Hoorn... Mais après cette première semaine de vélo, nous programmons des sorties plus courtes, nous avons du temps, si on continue à ce rythme nous rentrerons trop vite...autant profiter des vacances hollandaises.