Aujourd'hui les prévisions météo ne nous plaisent pas...des averses en perspective surtout à partir de midi. Mais on n'a pas envie de rester dans ce camping, alors, la veille, j'avais profité de la connexion Internet (enfermée dans les sanitaires un petit moment pour utiliser la prise électrique...eh oui, c'est bien beau d'avoir accès au wifi si on n'a plus de batterie !!), donc grâce à Internet, on a "checké" les campings intéressants pour une journée pluvieuse...genre avec piscine couverte. On programme donc un itinéraire de 31kms pour se rendre à Groote Keeten. On fait l'impasse sur l'île de Texel plus au nord, à priori, on ne voit que très peu la mer mais surtout les dunes et on veut éviter la zone industrielle par laquelle on doit passer si on veut s'y rendre.

Très grosse averse au réveil donc petit déjeuner (très léger, puisque notre panier de provisions est vide) au chaud sous la tente, puis le soleil revient ce qui nous permet de plier bagages sans problème. On rigole de voir les enfants en pleine séance de gym qui durera au moins 45 min (toujours sur l'air de "toutoutouyoutou"), les voisins sourient également...on se dit que, finalement, elles ont bien trop de jouets à la maison !
Rosalie est toujours la 1ère d'attaque sur son vélo, bien avant nous. On prend la route plus tôt (9h30), ça tombe bien puisqu'il est prévu de la pluie cet après-midi. Petit arrêt au supermarché assez rapidement, si vous avez bien suivi, la veille on n'a pas pu faire nos courses ! On mange un croissant sur le pouce avant de repartir, on traverse quelques villages sympas et après commence une course contre les nuages gris. Le vent est au rdv et les nuages nous poursuivent. On arrive à passer à travers les averses, qui arrivent avant ou après nous, on le remarque au sol détrempé et on arrive même à faire une rapide pause lunch au sec sur une table à pique-nique (bon c'est vrai, table à pique-nique d'un snack, mais il est fermé ce jour).

IMG_20170723_130308[1809]

Après le repas, les lignes droites reviennent dont une belle ligne de quelques kms vent de face...le paysage est desert, je me demande où sont tous ces habitants en ce dimanche après-midi midi, probablement au coin de la cheminée ! J'encourage Rosa, parce que, vu que c'est difficile pour nous, ça doit l'être autant pour elle, mais nous sommes très fiers d'elle et de Marie (qui pédale tout du long également) et qui ne se plaignent jamais. On se perd un peu dans Groote Keeten pour trouver le camping, sous une petite pluie fine ( fallait pas rêver non plus, on ne pouvait pas toujours échapper à la pluie) et on est heureux de cet endroit, plutôt parc que camping, type Sun ou Centerparc. On s'installe entre 2 averses, puis direction la piscine ! Ça nous fait un bien fou. Les filles sont aux anges et nous on se détend...les muscles. Au retour de la douche, c'est étrange, j'entends Gary parler français...figurez vous que dans cet immense camping, dans une région bien peu connue des Pays Bas, nos voisins sont français ! Petite famille bordelaise, Rosa s'amuse de suite avec Lisa, 10 ans, et nous, nous sommes invités à prendre l'apéro. Qui aurait cru que ce soir, après une journée de vélo bof bof, j'aurais passé la soirée avec un porto, assise dans une chaise ! C'est aussi ça les vacances, le hasard des rencontres...