On se réveille dans ce camping en forêt qui noius a totement dépaysé. Les prévisions météo  semblent fiables alors on s attend à faire face à des orages en début d'après midi. Le temps est lourd, on se sent moite et la piste cyclable est pareille à la veille....une longue ligne droite le long de la route et le paysage bof bof...
On a chaud et on succombe au Mc Do à l'entrée de la ville de Lemmer... Sympa de manger un steack mais rien de dépaysant : à ne pas refaire ! On réenfourche nos vélos tant bien que mal, Rosa fatigue et Marie s'amuse de répéter "il fait une chaleur à crever"...alors on décide de s'arrêter plus tôt que prévu...de toute façon il faut se dépêcher de s'installer avant l'orage prévu vers 16h... On trouve un mini-camping (typique en Hollande), à la ferme, nous débarquons avec nos 2 enfants, nos vélos et notre accent français, on dénote un peu, avec ses retraités, tous côte à côte sur leur chaise, le trampoline au milieu de la pelouse, trampoline vite accaparé par nos 2 monstres, les seuls enfants du camping ! On passera à travers l'orage....et on passe une superbe après midi détente, enfin presque....balade jusque la plage pour mes "3 enfants" pendant que je m'occupe de la lessive, à la main évidemment. Puis on joue, on fait des cahiers de vacances et je profite de notre 1ere connexion Internet pour mettre quelques messages sur le blog. Rosa à un petit coup de moi en fin d'après midi, elle a la voix cassée, petite sieste dans les bras de maman et on reprend vite de l'énergie.
Par contre, la nuit ne sera pas de tout repos, on ne passera pas 2 fois à travers l'orage.... moi qui ait du mal à trouver le sommeil, j'ai l'impression d'être en plein cœur de l'orage...
Réveil sous un ciel beaucoup moins gris...mais le reste, je le garde pour l'étape 4, soyez patients !
Les journées passent très vite parce qu'on met beaucoup de temps à s'installer (1h environ) et surtout à ranger (1h30)....alors on se dit qu'on se fiche un peu du nombre de kms parcourus, les filles adorent qu'on les laisse plus autonomes sur les campings et on profite de se retrouver et de s'amuser tous les 4...et à les entendre nous répéter "c'est trop bien les vacances, on se dit que c'est réussi" !